Une manifestante du 1er mai : "je ne veux pas de la France que nous promet Marine Le Pen"

En marge du défilé du 1er mai à Paris, une manifestante proche des idées des "Insoumis" réagit pour Brut suite à la main tendue de Marine Le Pen à l’électorat de Jean-Luc Mélenchon.

"Au début je voulais voter blanc et vu comment les choses tournent… Je vais voter Macron", lance une manifestante, lors du défilé du 1er mai organisé à Paris.

Interviewée par Rémy Buisine pour Brut, elle concède partager des idées avec le projet de la "France Insoumise" de Jean-Luc Mélenchon.

Le 28 avril, Marine Le Pen est apparue dans une vidéo dans laquelle elle appelle les "insoumis" à voter pour elle. L'interviewée trouve que cet appel de la dirigeante du Front national est un "foutage de gueule en direct".

Marine Le Pen, femme du peuple ?

"Marine Le Pen pour le peuple, non, je n’y crois pas une seconde", déplore la manifestante.

Pour elle, "s’imaginer que la France aura le même visage selon que c’est elle [Marine Le Pen] au pouvoir ou Emmanuel Macron" serait une erreur.

"Je ne veux pas de la France que nous promet Marine Le Pen", conclut-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne