Une élue EELV porte plainte après des propos sexistes du sénateur RN Stéphane Ravier

Stéphane Ravier, lors de la cérémonie des voeux de la mairie du 13e et 14e arrondissement de Marseille, le 11 janvier 2019.
Stéphane Ravier, lors de la cérémonie des voeux de la mairie du 13e et 14e arrondissement de Marseille, le 11 janvier 2019. (GEORGES ROBERT / MAXPPP)

Lydia Frentzel, élue EELV à la mairie de Marseille, a porté plainte lundi contre le président du groupe RN au conseil municipal de Marseille, Stéphane Ravier. L'élu a proposé à son opposante de "se retrouver à l'hôtel" en pleine séance.

"On se retrouve à l'hôtel" ... C'est pour cette phrase que Lydia Frentzel, élue EELV à la mairie de Marseille, a porté plainte lundi 4 février contre Stéphane Ravier. Le sénateur et président du groupe RN au conseil municipal de Marseille a adressé ces mots à Lydia Frentzel en pleine séance. "C'est odieux, cela laisse penser que les femmes de l'hémicycle couchent avec tout le monde", a réagi l'élue écologiste.

En réponse aux propos de Stéphane Ravier, Lydia Frentzel a traité le sénateur de "grosse merde". En réaction, le sénateur RN a lui aussi décidé de porter plainte contre l'élue EELV.

Un rappel au règlement

Les propos de Stéphane Ravier ont choqué les élus de gauche. Dans une vidéo publiée par France Bleu Provence, on entend Patrick Menucci, conseiller municipal de Marseille, réagir vivement : "Ce type (Stéphane Ravier) vient de dire à une conseillère municipale que c'est une prostituée."

Stéphane Ravier a écopé d'un rappel au règlement du conseil municipal par le maire, Jean Claude Gaudin. Le sénateur RN s'est expliqué sur sa phrase en indiquant qu'il avait invité "Mme Frentzel à l'hôtel, à la même heure" en ajoutant "avec un clin d’œil, à l'hôtel de ville".

Vous êtes à nouveau en ligne