Thierry Mariani "n'est que le premier d'une longue série", assure Jean-Lin Lacapelle (RN)

Jean-Lin Lacapelle, vice-président du groupe Rassemblement national au conseil régional d\'Ile-de-France et délégué national du parti. 
Jean-Lin Lacapelle, vice-président du groupe Rassemblement national au conseil régional d'Ile-de-France et délégué national du parti.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le ralliement de l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy au Rassemblement national est une conséquence de la "refonte du mouvement" par Marine Le Pen, selon Jean-Lin Lacapelle.

"Il n'est que le premier d'une longue série", a affirmé mercredi 9 janvier sur franceinfo Jean-Lin Lacapelle, délégué national du Rassemblement national (ex-FN), chargé des ressources, après le ralliement de l'ancien ministre Thierry Mariani (LR) pour les élections européennes.

"Marine Le Pen, en voulant refondre le mouvement et en le baptisant le Rassemblement national, avait pour objectif d'élargir le cercle de notre grande famille politique. Elle l'illustre aujourd'hui par l'arrivée de Thierry Mariani, ancien ministre de Nicolas Sarkozy", a assuré Jean-Lin Lacapelle, tout en promettant "d'autres surprises".

"Le 13 janvier [dimanche prochain], lors de notre convention européenne, Marine Le Pen présentera les 12 premiers colistiers (…) et il y aura d'autres nouvelles surprises, d'autres candidatures d'ouverture, d'autres ralliements qui viendront renforcer notre projet et notre équipe", a-t-il ajouté.

Jean-Lin Lacapelle estime que Thierry Mariani se rallie au RN "avec des convictions sincères", comme la volonté de "changer l'Union européenne de l'intérieur (…) avec nos alliés d'Italie, d'Autriche, de Hongrie, des pays du Nord".

Vous êtes à nouveau en ligne