Rentrée politique : Marine Le Pen déjà en campagne ?

FRANCE 3

En plateau, Danielle Sportiello revient sur le meeting politique de rentrée, dimanche 16 septembre, de la dirigeante du Rassemblement national (ex-FN). Un meeting à Fréjus (Var), aux accents de début de campagne pour les élections européennes de mai prochain.

Marine Le Pen faisait dimanche sa rentrée politique depuis Fréjus (Var). Cernée par les affaires et les difficultés financières de son parti, Rassemblement national, la femme politique semble toutefois "requinquée", selon les propos de la journaliste Danielle Sportiello. "Elle repart au combat comme son père autrefois quand il avait le dos au mur", poursuit-elle. Marine Le Pen "ressort les vieilles recettes du passé. Immigration et insécurité sont devenus submersion et ensauvagement de la société".

21 % d'intentions de vote

Selon un sondage Odoxa portant sur les futures élections européennes de 2019, Marine Le Pen arrive "au coude à coude avec le parti d'Emmanuel Macron". La République en marche obtient 21,5 % des intentions de vote tandis que Rassemblement national en obtient 21 %, et ce alors que Les Républicains stagnent à 14 %. Marine Le Pen se présente comme la première opposante à Emmanuel Macron. L'est-elle réellement ? "Oui, puisque c'est lui qui l'a installée comme sa principale rivale lorsqu'il a revendiqué le rôle de premier opposant aux nationalistes. Ensemble, ils ont fixé l'enjeu de ces élections européennes", explique Danielle Sportiello.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne