Présidentielle : que vont faire les électeurs de droite ?

Cette vidéo n'est plus disponible

Au lendemain de l'élimination de leur candidat François Fillon, troisième du premier tour de l'élection présidentielle, les électeurs de droite doivent maintenant faire un choix en vue du second tour.

À Cassis (Bouches-du-Rhône), François Fillon a rassemblé 44% des suffrages. Lundi 24 avril, sur le port ensoleillé, le café a un peu de mal à passer chez les électeurs de droite après l'élimination de leur candidat. "Très honnêtement, je pensais vraiment qu'il irait au moins au second tour, j'y ai vraiment cru jusqu'au bout", nous dit une passante, qui explique ensuite qu'elle votera pour Emmanuel Macron "par dépit, parce qu'elle n'a pas le choix".

Une fracture au sein de l'électorat

"J'ai voté Fillon et il ne passe pas, donc je vais voter Le Pen !", s'exclame un homme, qui affirme qu'il était déjà "à deux doigts" de voter pour la candidate du Front National, qui affrontera finalement l'ancien ministre de l'Économie le 7 mai. On observe donc une véritable fracture au sein d'un électorat dont une partie tient à préserver la valeur du front républicain face à l'extrême droite et l'autre n'hésite plus à annoncer clairement sa volonté de soutenir la présidente du FN.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne