Présidentielle : "Pour éradiquer le FN, il faut du protectionnisme économique"

France 3

L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre débattent dans le Grand Soir 3 ce mardi 25 avril du patriotisme économique prônée par Marine Le Pen.

"Le FN, c'est comme le chiendent. Si on ne s'attaque pas à la racine, on ne va pas réussir à l'éradiquer. Il faut du protectionnisme économique. La désespérance sociale sur laquelle brode le FN est provoquée par le libre-échange et la finance libéralisée, qui provoque des délocalisations, la montée des inégalités et du chômage. Si la gauche se convertit au libéralisme sur l'idée que qui dit protectionnisme, dit nationalisme, dit racisme, c'est une impasse complète", explique Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés.

"Macron n'est pas un ultra libéral"

"Il faut un libéralisme équilibré, il faut des régulations, des protections au niveau européen. Emmanuel Macron est un social-démocrate ou social-libéral qui veut plus de régulations. Il a un discours très dur depuis des années pour dire qu'il faut sanctionner les pays qui trichent comme la Chine sur l'acier, qu'il faut avoir des accords commerciaux prévoyant des clauses fiscales et sociales et qu'il faut privilégier l'achat de produits fabriqués en Europe", répond Etienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne