Nicolas Bay : Le gouvernement "a laissé prospérer" les milices d'extrême gauche

Nicolas Bay, secrétaire national du Front national, est l'invité de Julien Benedetto sur Franceinfo.

Secrétaire national du Front national (FN), Nicolas Bay répond aux questions de Julien Benedetto, jeudi 13 avril. Il réagit à la tentative d'incendie dont à fait l'objet le QG de campagne de Marine Le Pen, revendiqué par un groupe affirmant combattre la xénophobie.

Nicolas Bay soupçonne les milices d'extrême gauche. Un acte "très grave" mais qui "n'empêche pas Marine Le Pen d'être à la rencontre des Français". Il pointe du doigt le gouvernement qui "les a laissés prospérer" et "fait toujours preuve d'une forme de petite tendresse" à leur égard.

Vous êtes à nouveau en ligne