Marine Le Pen : un congrès pour rebondir

Cette vidéo n'est plus disponible

Dix mois après l'échec au second tour de la présidentielle, Le Front national tient son congrès ce week-end à Lille (Nord) avec un maître-mot : le changement.

Cadeau-surprise de Marine Le Pen à ses militants : Steve Bannon, l'âme damnée de Donald Trump, artisan de sa victoire évincé de la Maison-Blanche, est venu expliquer aux militants sa méthode. Comment s'y prendre pour gagner ? Une image-choc, pour un objectif clair : refonder le Front national. 

"La cheville ouvrière de la victoire de Donald Trump"

Selon Marine Le Pen, "Il est particulièrement utile pour un grand mouvement comme le Front national d'être susceptible d'entendre ceux qui dans leur propre pays ont mis en oeuvre ce refus du laisser-faire, laissez-passer, laisser-aller. Il me semble que l'expérience de Monsieur Bannon est particulièrement intéressante en ce qu'il a été la cheville ouvrière de la victoire de Donald Trump", a déclaré la présidente du Front national. Ingrédient de cette refondation : les changements de statuts, qui suppriment la place de président d'honneur de Jean-Marie, et un nouveau nom attendu demain.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne