Immigration : la France veut durcir sa politique d'accueil et instaurer des quotas

FRANCEINFO

Le Premier ministre défend un équilibre entre droits et devoirs pour les migrants. Édouard Philippe a présenté mercredi 6 novembre 20 mesures, dont des quotas pour l'immigration professionnelle.

Treize ministres rassemblés mercredi 6 novembre à Matignon pour boucler le plan sur l'immigration. Parmi les mesures présentées par Édouard Philippe, l'instauration de quotas pour répondre aux difficultés de recrutement dans certains métiers. Un virage dans la politique migratoire française sans état d'âme pour le Premier ministre. La mesure a du mal à passer au sein même de la majorité et du gouvernement. Nicole Belloubet a affirmé mercredi matin sur France Inter : "Je n'ai jamais pensé que les quotas étaient la seule réponse".

Le Pen veut la fin de l'AME

Autre mesure : le durcissement des conditions d'accès aux soins. Mais pour le Rassemblement national, ce n'est pas assez. "Je demande la suppression totale de l'aide médicale d'État, pas un délai de carence de trois mois qui existe déjà pour les clandestins", déclare Marine Le Pen. Pour lutter contre les fraudes, il y aura un contrôle plus strict de l'immigration familiale, représentant en 2018 plus de 90 000 personnes sur plus de 255 000 titres de séjour. Dès jeudi, ces mesures seront examinées par les députés sous forme d'amendements au budget 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne