Front national : Le Pen-Philippot, le divorce est acté

Le FN fait bloc après la démission de Florian Philippot. Le vice-président du parti a été remplacé dans les heures qui ont suivi. Une équipe de France 3 revient sur cette annonce.

Leur rupture paraissait inévitable depuis déjà quelques jours. Ce matin, jeudi 21 septembre, Florian Philippot a officialisé le divorce avec Marine Le Pen. "On m'a dit que j'étais vice-président à rien. Écoutez, je n'ai pas le goût du ridicule, et je n'ai jamais eu le goût de ne rien faire, donc bien sûr, je quitte le Front national", a-t-il annoncé dans les 4 Vérités sur France 2. Et d'ajouter : "Cette refondation se passait mal et qu'en réalité, elle cachait un retour en arrière terrible".

Des divergences trop importantes

Une séparation dont Marine Le Pen a préféré minimiser les conséquences : "Le Front s'en remettra sans difficulté. Tous ceux qui ont pris cette route-là et mené une aventure solitaire et bien ont disparu". Les divergences entre Marine Le Pen et Florian Philippot étaient devenues trop importantes. D'abord sur la stratégie politique du parti : lui qui défendait une ligne plus sociale, il avait contribué à la dédiabolisation du FN ces dernières années. Les cadres du parti le tenaient également responsable du débat manqué de la présidentielle. Marine Le Pen a nommé David Rachline, maire de Fréjus, nouveau responsable de la communication du parti.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne