Européennes : une campagne confisquée par certains partis ?

FRANCE 2

À deux semaines des élections européennes, La République en Marche et le Rassemblement national sont largement en tête des sondages. Les autres partis se disent exclus de la campagne.

Sur les plateaux de télévision, à droite comme à gauche, des candidats ont regretté que les prochaines élections aient pris l'aspect d'un duel entre La République en Marche et le Rassemblement national. "Les deux adversaires font tout pour jouer le match retour de l'élection présidentielle", explique la journaliste Danielle Sportiello en plateau. Ces derniers jours, Emmanuel Macron s'est ainsi lancé dans la campagne en attaquant la liste du Rassemblement national.

Emmanuel Macron souhaite faire basculer les résultats

"Le président rejoue le clivage progressistes contre nationalistes qu'il avait un peu mis en sourdine ces derniers temps", ajoute la journaliste. Emmanuel Macron aurait été poussé à agir par les récents sondages publiés, qui annoncent le parti de la majorité au coude à coude avec celui de Marine Le Pen. Les opposants regrettent que les deux partis se servent l'un de l'autre pour consolider leurs positions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne