Élections européennes : le Rassemblement national cartonne dans ses fiefs

Comme en 2014, le Rassemblement national finit en tête des élections européennes. Le parti de Marine Le Pen reste largement en tête dans les régions où il était déjà bien implanté. C'est le cas dans le bassin minier des Hauts-de-France.

Dans les rues d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le résultat du Rassemblement national n'étonne guère. Le parti d’extrême droite a convaincu 56% des votants dans la ville, et jusqu'à 73% dans un bureau de vote. "Ce score ne m'étonne pas du tout. Les gens sont très satisfaits du travail de la municipalité, c'est un vote d'adhésion", explique un habitant. "On a eu la droite, ça n'a jamais marché, la gauche non plus. On essaie le RN et ça marchera", poursuit un autre riverain.

La gauche ne convainc plus dans le bassin minier

Tout le bassin minier a voté massivement pour le RN. Dans cet ancien bastion de gauche, le Parti socialiste, Parti communiste et la France insoumise ont réalisé de très faibles scores. "Il n'y a plus de partis de gauche, on a bien vu les résultats au niveau national. Le PS, le PC ne font pas de scores. Pourquoi ? Il y a peut-être une bataille d'ego", avance un passant. Parmi les eurodéputés du RN, Hénin-Beaumont enverra à Bruxelles l'une de ses élues, Aurélia Beigneux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne