Élections européennes : Emmanuel Macron à l'offensive face à la presse régionale

FRANCE 3

C'est un Emmanuel Macron offensif qui s'est présenté à la presse régionale. Une sortie qui fait jaser du côté de l'opposition, à l'approche des élections européennes du 26 mai.

Alors qu'un duel à distance se présage entre La République en marche et le Rassemblement National, Emmanuel Macron est venu au secours de son parti pour réaffirmer ses ambitions pour les élections européennes dimanche 26 mai. "Je n'ai pas l'esprit de défaite. J'ai l'esprit de conquête. La France sera d'autant plus forte que nous ferons un bon score", a déclaré le président de la République face aux journalistes de la presse régionale.

Un engagement personnel mal vu par l'opposition

"On assiste à un kidnapping de l'élection. D'abord il remplace sa candidate tête de liste sur les affiches électorales et ensuite il fait une interview où il appelle à voter pour lui", peste Raphaël Glucksmann, tête de la liste Envie d'Europe. "Emmanuel Macron se comporte comme un chef de clan", détaille Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national. "On ne peut pas ne pas voir que l'Europe traverse une crise profonde. Et on ne peut pas, comme le dit le président de la République, vouloir aller plus vite et plus loin", pointe François-Xavier Bellamy, tête de liste Les républicains.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne