Copié-collé de Marine Le Pen sur François Fillon : toutes ces fois où le Front National le reprochait aux autres

Le 1er mai Marine Le Pen a plagié une partie du discours de François Fillon du 15 avril dernier. Vivement critiqué, le Front National parle d’un "clin d'oeil". Pourtant, dès qu’un adversaire politique reprend une idée du parti frontiste, il se fait blâmer.

"Jadis soldats de Dieu, aujourd’hui soldats de la liberté", ces mots sont ceux prononcés par Marine Le Pen en meeting le 1er mai à Villepinte. Cette phrase, parmi d’autres, est en réalité un plagiat du discours de François Fillon du 15 avril dernier.

Sur plusieurs plateaux de télévision, les cadres du parti dont Nicolas Bay ou Louis Alliot ont défendu Marine Le Pen et évoqué ce plagiat comme étant "un clin d’oeil" à l’électorat de François Fillon.

Le Front National dénonce souvent les copiés-collés

L’évocation de ce "clin d’oeil" est étonnant pour le Front National qui a pour habitude de dénoncer ce type pratique. En 2012 par exemple Marine Le Pen disait que "François Bayrou [faisait] du Le Pen".

Même rhétorique qu’elle a utilisé le 19 mars sur France 3, déclarant qu’Emmanuel Macron effectuait en meeting du "copié-collé" de Jean-Yves Le Drian. De même pour Gilbert Collard ou bien Marion Maréchal-Le Pen qui déplorent régulièrement le vol de leurs idées par leurs adversaires politiques.

Vous êtes à nouveau en ligne