"Chez nous", le film qui dérange le FN, sort mercredi

France 3

Le film Chez nous, qui sort mercredi 22 février, fait polémique. Il raconte comment une jeune mère célibataire du Nord va devenir contre toute attente candidate d'un parti d'extrême droite. Marine Le Pen dénonce un film anti-FN.

Pauline est infirmière à domicile dans le Pas-de-Calais. Mère célibataire, totalement dévouée, plutôt de gauche et fille de communistes, elle n'a pas d'appétence politique jusqu'au jour où un ami lui propose de se présenter aux municipales sur la liste d'un parti populiste. Un parti qui va peu à peu séduire Pauline. Émilie Dequenne s'est totalement fondu dans le personnage : "Je la comprends. Elle ressemble à beaucoup d'entre nous".

"Un acte d'agression"

Dédiabolisation, stratégie, tactique... Tous les ingrédients du FN d'aujourd'hui sont dans Chez nous, jusqu'à la blondeur de la candidate. Les cadres du Front national dénoncent un film caricatural, à l'image de Sébastien Chenu, chargé de la culture au sein du parti : "Il ne sort pas par hasard à quelques semaines de la présidentielle. C'est un acte militant, quasiment d'agression du FN". Un cinéma social et politique qui, selon son réalisateur Lucas Belvaux, n'a qu'un seul objectif en pleine année électorale : participer au débat d'idées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne