Astrid De Villaines: "Florian Philippot s'est saboté lui-même"

Franceinfo

Astrid De Villaines, journaliste et auteure du livre, "Philippot 1er : le nouveau visage du Front national", est l'invitée de Julien Benedetto dans le 22 heures-minuit ce jeudi 21 septembre. 

Après la démission de Florian Philippot, vice-président du Front national, Astrid De Villaines, journaliste et co-auteure du livre, Philippot 1er : le nouveau visage du Front National, est l'invitée de Julien Benedetto dans le 22 heures-minuit ce jeudi 21 septembre. 

Astrid De Villaines et sa co-auteure Marie Labat ont réalisé un livre sur Florian Philippot, élaboré après plusieurs rencontres avec celui-ci, dans lequel elles dressent le portrait de "la tête pensante de Marine Le Pen", mais aussi d'un "homme qui ne se revendique pas être d'extrême droite". 

Ce matin, Florian Philipot a mis fin à des semaines de querelles internes au Front National. "Il a toujours cristallisé des tensions au sein du parti. Son omniprésence commençait à poser problème en interne", souligne la journaliste.

Quelques jours après la défaite du Front national aux élections présidentielles, il avait créé une association, nommée les patriotes. Cette initiative avait fortement déplu aux tenors du parti, et engendré davantage de dissenssions. Marine Le Pen lui avait alors demandé de quitter l'association. "Il n'a pas obéi. C'est là que la rupture fut consommée", explique Astrid de Villaines.

La journaliste met alors en exergue "la malédiction du numéro deux au Front National. C'est un parti où il n'y a qu'un seul chef", poursuit-elle. 

Marion Maréchal Le Pen et Florian Philippot ne sont plus membres du Front national. Le parti se retrouve aujourd'hui déserté par les deux franges les plus opposées. 

Regardez l'interview en replay

Vous êtes à nouveau en ligne