1er mai : un avant-goût de campagne au banquet du FN

FRANCE 3

2 000 personnes vont entendre le discours de Marine Le Pen en ce jour de fête du Travail, Porte de la Vilette à Paris, où se trouve Eric Thibault.

A un an de la présidentielle, ce 1er mai est important pour Marine Le Pen. La fille a-t-elle réussi à couper le cordon avec le père ? "Oui, parce que les élus et les militants sont ici avec Marine Le Pen où le Front national organise son banquet patriotique. Elle devrait prononcer son discours vers 14h30 devant 2 000 militants acquis à sa cause", explique Eric Thibault en direct de la Porte de la Villette (Paris).

Trois difficultés majeures

Mais à un an de la présidentielle, Marine Le Pen doit encore faire face à trois difficultés. "La première, c'est le conflit avec son père. Mais à presque 88 ans, Jean-Marie Le Pen n'est plus considéré comme un candidat sérieux. Deuxième difficulté : le FN n'a pas d'allié, et à chaque fois au deuxième tour, il perd. Troisième difficulté : à l'intérieur du parti, Marine Le Pen est contestée par sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, sur de nombreux sujets, notamment la sortie de l'euro. Mais aujourd'hui, la présidente du FN devrait se concentrer sur deux thèmes : la lutte contre l'immigration et le terrorisme", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne