VIDEO. Présidentielle : Hollande appelle à ne pas mettre "l'arme nucléaire" entre "n'importe quelles mains"

FRANCE TELEVISIONS

François Hollande était vendredi en visite à Argenton-sur-Creuse (Indre), fief du ministre de l'Economie, Michel Sapin. Il en a profité pour attaquer une nouvelle fois Marine Le Pen.

François Hollande n'arrête pas de répéter son choix pour la présidentielle lors de ces derniers déplacements en tant que chef d'Etat. A deux jours du second tour, le président de la République lance une nouvelle mise en garde aux électeurs contre une éventuelle victoire de Marine Le Pen sur Emmanuel Macron. Il appelle les Français à ne pas mettre "l'arme nucléaire" entre "n'importe quelles mains".

"Il faut y réfléchir et se poser gravement la question"

Au détour d'une visite à Argenton-sur-Creuse (Indre), fief du ministre de l'Economie et des Finances Michel Sapin, François Hollande a invité les électeurs vendredi 5 mai à se "poser gravement la question". "Nous sommes membre permanent du Conseil de sécurité [de l'ONU], nous avons l'arme nucléaire, je vous le rappelle, comme force de dissuasion. Est-ce qu'elle peut être mise entre n'importe quelles mains ? Non", a affirmé le président de la République. "Donc, il faut y réfléchir et se poser gravement la question", a-t-il ajouté à l'adresse "des Françaises et des Français qui hésitent" entre le candidat d'En Marche ! Emmanuel Macron et l'abstention.

Vous êtes à nouveau en ligne