VIDEO. "Le pays s'est redressé, ses comptes publics sont équilibrés", défend François Hollande

FRANCE TELEVISIONS

Le chef de l'Etat est en visite à Boulogne-sur-Mer.

Même s'il n'est pas candidat à un nouveau mandat, François Hollande défend son bilan, en pleine campagne présidentielle"Le pays s'est redressé. Aujourd'hui, ses comptes publics sont équilibrés, la Sécurité sociale est financée et il n'est nul besoin de lui infliger, je ne sais quelle austérité", a déclaré le chef de l'Etat lors d'un discours devant une assistance conquise à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

Il vise ainsi François Fillon, qui compte réduire les dépenses publiques de 100 milliards d'euros. "Les retraites sont garanties. (...) L'Unedic, pour les droits des chômeurs, vient d'être pérennisée", a poursuivi le président de la République, en référence aux mesures du candidat des Républicains, qui entend relever l'âge légal de la retraite et durcir les conditions d'indemnisation des demandeurs d'emploi.

Il appelle les socialistes à "éviter les divisions"

Dans la même allocution, François Hollande a prôné le "collectif", une allusion non voilée aux socialistes en pleine division entre la candidature d'Emmanuel Macron et celle de Benoit Hamon : "Seul le collectif peut permettre les réussites. Il n'y a pas d'aventures individuelles. Pas non plus de possibilités d'agir s'il n'y a pas une équipe capable d'être unie et rassemblée." Et de conclure : "On me disait 'mais pourquoi faire toujours la synthèse ?' Vous avez la réponse : pour éviter les divisions."

Vous êtes à nouveau en ligne