VIDEO. La rentrée offensive de François Hollande

FRANCE 3

Invité lundi 5 janvier de la matinale de France Inter, François Hollande a fait une rentrée offensive. France 3 revient sur ce changement de ton.

Dans la matinale de France Inter lundi 5 janvier, François Hollande a reconnu ses mauvais résultats sur les chiffres du chômage et a assumé ses responsabilités. Il a aussi demandé à être jugé sur ses résultats.

Le président a également défendu la loi Macron, qui fait pourtant frémir les frondeurs. "C'est une loi pour le siècle prochain", a-t-il plaidé. Il a annoncé la fermeture de la centrale de Fessenheim et a affiché sa fermeté quant à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Les critiques de l'opposition

Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, vice-présidente de l'UMP, "François Hollande fait les télés et les radios pour nous dire qu'il est satisfait de lui, qu'il est content de lui et qu'il n'entend rien changer à cette politique qui pourtant a montré son échec".  Quant au vice-président du Front national : "Il fait la saturation médiatique par le vide, il n'a rien à annoncer", a déclaré Florian Philippot.
Dans la foulée de ce grand oral s'est tenu le premier conseil des ministres de l'année. Le gouvernement affiche l'unité autour de François Hollande.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne