VIDEO. En déplacement en Hollande, Valls se dit "loyal" envers le président

POOL

Plus tôt, dans un entretien accordé à un journal néerlandais, le Premier ministre avait estimé que François Hollande avait une "vocation naturelle" à briguer un second mandat en 2017.

Manuel Valls a choisi le ton de l'humour pour répondre, vendredi 31 octobre, aux rumeurs de dissensions entre lui et le chef de l'Etat. "Nous sommes tous hollandais d'une certaine manière aujourd'hui", a lâché le Premier ministre, en déplacement aux Pays-Bas.

La "vocation naturelle" de Hollande pour 2017

"Je suis loyal, a précisé Manuel Valls, vis-à-vis du président de la République, mais vis-à-vis tout simplement des Français." "Je suis moi-même, je ne changerai pas, a-t-il ajouté. Parce que je pense qu'on a besoin de réformes donc je suis très déterminé pour mener ma mission."

En amont de sa visite aux Pays-Bas, Manuel Valls avait déjà fait acte de "loyauté" envers le président, dans un entretien accordé au quotidien néerlandais NRC Handelsblad (article payant, en néerlandais). D'après lui, François Hollande a une "vocation naturelle" à briguer un second mandat en 2017 et il compte bien l'aider : "On ne parle pas de ça entre nous mais tout doit être fait pour qu'il soit en situation de se représenter."

Vous êtes à nouveau en ligne