Quelles ont été les raisons de la décision de François Hollande ?

Sur le plateau du 20 heures de France 2, Nathalie Saint-Cricq revient sur le renoncement de François Hollande à briguer un second mandat.

"Rien n'aura été normal dans ce quinquennat, encore moins la fin. Car battus ou réélus, tous les Présidents sortants se sont représentés : Giscard, Mitterand, Chirac ou Sarkozy. D'ailleurs, depuis des mois et des mois, François Hollande faisait vraiment tout pour pouvoir y aller. Il se croyait chanceux", commente Nathalie Saint-Cricq sur le plateau de France 2.

"Tout s'est accéléré dans le mauvais sens"

"Et puis ces derniers jours, tout s'est accéléré dans le mauvais sens : rejet persistant des Français, fureur de ses ministres, sondages prédisant une humiliation, et un Premier ministre portant l'estocade. Il part. On peut appeler ça une capitulation. On peut aussi y voir une extrême preuve de lucidité", conclut la journaliste. Manuel Valls est loin de faire l'unanimité et devrait réaliser un véritable numéro d'équilibriste pour rester fidèle au chef de l'État, réunir à gauche et se présenter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne