Politique : Alain Rousset dément avoir demandé à François Hollande de "la fermer"

FRANCE 2

Dans une allocation publique, Alain Rousset, le président socialiste de la région Nouvelle-Aquitaine, semblait s'en prendre violemment à François Hollande en des termes presque insultants. Il dit, ce mardi 1er novembre, avoir été mal compris.

La phrase est cinglante, elle est prononcée par le président socialiste de la région Nouvelle-Aquitaine. Dans la salle, beaucoup ont pensé qu'elle visait François Hollande et ses propos récurrents sur l'inversion de la courbe du chômage. "Celui qui s'exprime régulièrement dessus depuis cinq ans devrait la fermer", a déclaré Alain Rousset. Mais à ses yeux qui devrait la fermer ?

Fragilité de François Hollande

Dans le journal Sud Ouest, Alain Rousset affirme qu'il ne parlait pas du président de la République, mais de Michel Sapin, son ministre de l'Économie. Mais preuve de son embarras ce 1er novembre au soir avec un communiqué dans lequel il change de version. Finalement, Alain Rousset ne parle plus de Michel Sapin, mais de "responsables politiques". Il ajoute que si "un terme a pu sembler s'adresser au président de la République. Il n'en est rien". Reste que la confusion est là et elle illustre la fragilité de François Hollande depuis la publication du dernier livre de confidences faites à deux journalistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne