Livre sur François Hollande : les fidèles prennent leurs distances

FRANCE 2

François Hollande n'en finit plus de subir les conséquences de ces déclarations-choc. Son propre camp commence même à le lâcher et les fidèles prennent leurs distances.

Un livre de confidences que même les fidèles de François Hollande n'acceptent pas. "Je pense qu'il aurait été plus juste d'écrire un livre, mais pas de se confier à tant de journalistes", explique Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste. Même stupéfaction chez Claude Bartolone. Dans le quotidien La Provence, le président de l'Assemblée nationale a déclaré qu'"un Président ne devrait pas autant se confesser. Le devoir de silence fait partie de sa fonction". François Hollande a également été lâché par l'un de ses intimes : l'avocat Jean-Pierre Mignard a déclaré vouloir prendre ses distances vis-à-vis du chef de l'État.

Mise en garde de Manuel Valls

Mais le propos le plus étonnant vient tout de même du Premier ministre, Manuel Valls. En déplacement au Canada, il s'est fendu d'une mise en garde et s'adresse entre autre à François Hollande : "Notre comportement aux uns et aux autres doit être digne et à la hauteur de ce que les concitoyens attendent de la part de ceux qui gouvernent". Ils sont de plus en plus nombreux dans les rangs et même auprès des fidèles à se demander si François Hollande sera en capacité de se présenter pour un second mandat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne