DIRECT. Regardez les vœux de Hollande aux entreprises et aux syndicats

Le président François Hollande prononce un discours de l\'Elysée, le 9 janvier 2015.
Le président François Hollande prononce un discours de l'Elysée, le 9 janvier 2015. (REMY DE LA MAUVINIERE / POOL / AFP)

A l'occasion de ce discours prononcé lundi à l'Elysée, le président de la République souhaite montrer qu'il reste concentré sur la croissance, la compétitivité et la lutte contre le chômage.

Dix jours après les attentats qui ont frappé la France, François Hollande est de retour sur le terrain économique, à l’occasion de la présentation de ses vœux aux acteurs des entreprises et de l’emploi, lundi 19 janvier, à l'Elysée,  

"Rien ne sera plus vraiment comme avant", a lancé le chef de l'Etat en prononçant, samedi 17 janvier, ses vœux, dans son fief de Tulle (Corrèze), mais "nous devons continuer à vivre comme nous le voulons, la vie doit continuer".

Le chef de l'Etat veut montrer qu'il reste concentré sur la croissance, la compétitivité et la lutte contre le chômage, assurent ses proches. Il sait que les attaques perpétrées contre la France n'ont pas fait disparaître les difficultés quotidiennes des Français. "Tout change, mais les problèmes n'ont pas changé", a  ajouté le chef de l'Etat, lors de son déplacement à Tulle.

Pour l'heure, sa gestion des attentats a permis à François Hollande d'enregistrer un bond de popularité historique de 21 points, selon le baromètre Ifop-Fiducial pour Paris-Match et Sud Radio, publié lundi. Il revient ainsi à 40% de satisfaction, soit un niveau qu'il n'avait plus approché depuis février 2013.

  

14h36 : Après que le chef de l'Etat a enregistré un bond record de popularité dans un sondage, le "Grand Soir 3" et francetv info vous invitent à vous prononcer sur le sujet. Voici l'intitulé de notre question du jour : "Votre opinion a-t-elle changé sur François Hollande ?" Vous avez jusqu'à ce soir pour y répondre.

14h11 : François Hollande se glisse dans la peau d'un rédacteur en chef. Le président sera, samedi, l'invité du journal pour enfants Mon Quotidien, annonce le rédacteur en chef du quotidien, sur Twitter.

13h08 : "C'est une bulle spéculative qui, comme toutes les bulles spéculatives, a vocation à éclater quand on reviendra dans une période plus classique."

Le rebond historique de popularité pour François Hollande et Manuel Valls n'est qu'une "bulle spéculative", estime l'UMP, qui dit s'attendre à un retour à la situation antérieure "quand les Français se pencheront sur les questions économiques et sociales".

12h20 : Après les attentats, le président de la République enregistre un bond historique de 21 points de popularité, selon un sondage. En se penchant sur le calendrier électoral et la situation économique, francetv info vous explique pourquoi cette embellie pourrait ne pas durer.

(NICOLAS TUCAT / AFP)

12h24 : La grande conférence sociale annuelle sera désormais remplacée par plusieurs "rendez-vous" avec les partenaires sociaux, sur "des thèmes précis", a annoncé François Hollande, lors de ses vœux aux acteurs de l'entreprise et de l'emploi. La conférence sociale de juin dernier, la troisième du quinquennat, avait été boycottée par la CGT et par FO.

12h23 : Il est midi passé, le temps de faire un point sur l'actualité :

Le président a appelé, ce matin, syndicats et patronat à "accélérer la marche" des négociations autour du pacte de responsabilitédans les branches professionnelles. Il a estimé que le rythme était "encore trop lent" avec seulement "11 accords" signés.

Avec 40% de personnes satisfaites de son action, selon le baromètre Ifop-Fiducial, réalisé pour Paris Match et Sud Radio, le président de la République connaît une progression historique de 21 points. Mais cette embellie risque de ne pas durer. Nous vous expliquons pourquoi.


Attention à la neige. Deux nouveaux départements – l'Isère et la Drôme – ont rejoint l'Ardèche en vigilance orange neige et verglas. La Mayenne et l'Orne ne sont plus concernés par cette alerte.

Un suspect arrêté en Grèce sera présenté au procureur en vue d'une extradition vers Bruxelles. Il est soupçonné d'avoir fait partie de la cellule terroriste démantelée en Belgique. Il pourrait s'agir d'Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé de cette cellule.

12h16 : Le président François Hollande a appelé, ce matin, syndicats et patronat à "accélérer la marche" des négociations autour du pacte de responsabilité dans les branches professionnelles. Il a estimé que le rythme était "encore trop lent" avec seulement "11 accords" signés.

(FRANCE TELEVISIONS)

11h46 : "Notre objectif, c'est d'atteindre 100 000 volontaires le plus vite possible et 150 000 d'ici à 2017" dans le cadre du service civique. "Jeunes et moins jeunes doivent être mobilisés pour l'intérêt général."

11h52 : "65 000 jeunes seront embauchés en 2015", dans le cadre des emplois d'avenir.

11h54 : "Vous êtes les forces vives de la nation. Celles qui produisent, créent, innovent et investissent."

Lors de ses vœux aux acteurs des entreprises, François Hollande a appelé les partenaires sociaux à être "à la hauteur" de l'union nationale, après les attentats qui ont frappé la France.

11h30 : "La priorité de 2015, c'est d'assurer la sécurité de nos concitoyens, mais aussi et toujours l'emploi."

11h31 : "L'Etat consacrera 44 milliards d'euros au pacte de responsabilité d'ici à 2017."

11h33 : "Nous avons quatre ambitions pour l'entreprise : compétitivité, innovation, attractivité et transition énergétique."

Suivez les vœux de François Hollande aux acteurs des entreprises en direct, ici.

11h21 : François hollande présente actuellement ses voeux aux acteurs des entreprises et de l'emploi. L'occasion pour le chef de l'Etat de peut-être revenir sur le terrain économique après la vague d'attentat qui a frappé la France. Suivez son discours en direct.

08h14 : C'est une hausse historique pour François Hollande. Avec 40% de personnes satisfaites de son action selon le baromètre Ifop-Fiducial, réalisé pour Paris Match et Sud Radio, le président de la République, jusqu'à présent le plus impopulaire de la Ve République, connaît une progression hors-normes de 21 points.

Vous êtes à nouveau en ligne