Jacqueline Sauvage : une décision difficile

FRANCE 3

Le président de la République s'est entretenu vendredi 29 janvier avec les filles de Jacqueline Sauvage. Stéphanie Desjars est en duplex de l'Élysée.

François Hollande a reçu les filles de Jacqueline Sauvage, vendredi 29 janvier, à l'Élysée. Elles sont venues réclamer la grâce présidentielle pour leur mère, condamnée à 10 ans de prison après avoir tué son mari violent. Stéphanie Desjars nous explique la situation devant l'Élysée.

Le président connaissait le dossier

"François Hollande a décidé de se laisser quelques jours de réflexion alors même qu'il avait préparé sa rencontre avec les filles de Jacqueline Sauvage et qu'il connaissait le dossier", affirme la journaliste.

Et de poursuivre, "c'est une décision difficile puisque la condamnation de Jacqueline Sauvage est très récente et par deux fois elle a été condamnée par un jury populaire, qui a écarté la légitime défense. Pour autant, François Hollande a été très attentif aux arguments des filles de Jacqueline Sauvage et la décision lui appartient donc maintenant", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne