Hollande condamne la profanation des tombes du cimetière juif

FRANCE 2

Après le saccage du cimetière juif de Sarre-Union, le chef de l'État a affirmé que rien ne serait toléré et appelé à un sursaut national face à l'antisémitisme.

Le président de la République a condamné la profanation de 300 tombes, dans le cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, ce lundi 16 février, avant que les jeunes soient mis en garde à vue"Rien ne sera toléré, et rien ne sera laissé comme ça sans réaction. C'est une volonté qui est celle de l'État, ça doit être aussi un sursaut de la communauté nationale", a martelé le chef de l'État.

Hollande se rendra à Sarre-Union

La profanation de ce lieu est un nouveau signe de préoccupation pour la communauté juive, après les attentats de Paris et de Copenhague. "À nous d'assurer à tous les juifs de France, mais plus largement à tous les citoyens de France, la sécurité, le respect, la reconnaissance et la dignité", a lancé François Hollande.
Le président Hollande devrait se rendre à Sarre-Union mardi 17 février pour une cérémonie de recueillement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne