François Hollande va inaugurer le Mémorial ACTe à Pointe-à-Pitre

FRANCE 2

En pleine tournée aux Antilles françaises, François Hollande va inaugurer le Mémorial ACTe en Guadeloupe.

En ce dimanche 10 mai, journée nationale de l'abolition de l'esclavage, François Hollande va inaugurer le Mémorial ACTe à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). Ce centre est le plus grand au monde consacré aux souvenirs de l'esclavage. L'édifice de 7 000 m² a été construit dans un quartier populaire de la ville. Les habitants sont partagés entre la fierté et les interrogations. "Je pense que c'est une reconnaissance pour nous", confie une habitante au micro de France 2. "Est-ce que ça va rapporter des emplois aux jeunes du quartier ? Je n’en sais rien. Est-ce que ça va développer Pointe-à-Pitre ? Je n'en sais rien", s'interroge un jeune homme.

Un lieu de réconciliation

Le musée est bâti sur un site symbolique, celui d'une ancienne usine sucrière, qui pratiquait le travail forcé au XIXe siècle. A l'intérieur, les expositions s'appuient sur des centaines d'objets collectés par un anthropologue. De la fin du XVIe siècle, jusqu'au XIXe, 12 millions d'Africains ont été victimes de la traite des noirs. En France, les navires partaient de Nantes, La Rochelle et Bordeaux, chargés de tissus, d'armes et d'alcool, direction l'Afrique où embarquaient les esclaves pour le Brésil, les Antilles et l'Amérique du Nord.
L'esclavage, aboli en 1848, a été reconnu comme crime contre l'humanité en 2001. Les responsables du Mémorial ACTe veulent en faire un lieu de réconciliation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne