François Hollande ne sait "pas encore" ce qu'il fera après la fin de son mandat

François Hollande, le 28 mars 2017.
François Hollande, le 28 mars 2017. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

En voyage en Asie du Sud-Est, le chef de l'État se dit "très heureux" d'avoir été président de la République et ne sait "pas encore" de quoi sera faite sa nouvelle vie dans quelques semaines.

François Hollande se dit "très heureux" d'avoir été président de la République, et ne sait "pas encore" de quoi sera faite sa nouvelle vie dans quelques semaines. À l'autre bout du monde, en Asie du Sud-Est, le chef de l'État a fait quelques confidences aux journalistes qui couvrent son ultime grand voyage international.

La vie après l'Élysée ? Ce n'est en tout cas "pas le vide, ni la retraite, ni un retrait", répond François Hollande, qu précise que tout "dépendra du pays et de ce qu'il y a à faire pour lui". Une chose est sûre : il ne veut pas travailler dans le privé, contrairement à son prédécesseur Nicolas Sarkozy, qui vient de rejoindre le conseil d'administration du groupe Accor.

Revenant sur ses cinq ans à la tête du pays, François Hollande reconnaît que cela a été "dur" dès le début, avec le chômage, la crise de l'euro, ou encore le terrorisme. "Mais le temps des présidents n'est-il pas dur partout ?", lance-t-il.

Vous êtes à nouveau en ligne