François Hollande et Bernard Cazeneuve en croisade contre le vote Front national

FRANCE 3

L'exécutif s'est positionné contre le Front national. Comme un ultime combat avant le départ, François Hollande et Bernard Cazeneuve multiplient les déplacements en terres frontistes. 

François Hollande est persuadé qu'une victoire de Marine Le Pen est possible, des craintes qu'il a partagées ce week-end dans une longue interview : "La menace existe. L'extrême droite n'a jamais été aussi haute depuis plus de trente ans, mais la France ne cèdera pas." Le chef de l'État et son Premier ministre ont donc décidé de parcourir les terres où le FN prospère : les Vosges, le Pas-de-Calais ou encore la Normandie.

Le dernier combat

À chaque fois, ils vont à la rencontre de salariés et fustigent le programme anti-européen de Marine Le Pen : "Le protectionnisme, l'élévation de barrières entre les pays, ce serait finalement la pire des nouvelles pour une grande industrie comme l'industrie automobile" a déclaré le chef de l'État devant les salariés de l'usine Renault de Cléon (Seine-Maritime). À chaque déplacement, François Hollande et Bernard Cazeneuve lancent des mises en garde contre un vote Front national, comme s’il s'agissait de leur dernier combat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne