François Hollande assure qu'il n'aspire ni à diriger le PS ni à participer à des primaires

François Hollande lors d\'une conférence de presse à Paris, le 7 juin 2018.
François Hollande lors d'une conférence de presse à Paris, le 7 juin 2018. (MAXPPP)

Invité de France 3, François Hollande a assuré qu'il n'aspirait pas à diriger ce parti qu'il a conduit "il y a très longtemps".

François Hollande a estimé dimanche 10 juin que les Français socialistes sont "plutôt heureux" qu'il leur donne "une vision" et "une explication", en assurant qu'il n'aspirait pas à diriger de nouveau le Parti socialiste ni à participer à des primaires.

Interrogé dans "Dimanche en politique", sur France 3, sur les critiques de responsables socialistes autour de son omniprésence médiatique, qui ferait de l'ombre au parti selon eux, il a estimé que "très peu le disent" dans les rangs du "peuple socialiste", de "tous ceux qu'(il) voi(t) à l'occasion des séances de signatures" de son livre Les Leçons du pouvoir.

Face à un parallèle dressé avec Nicolas Sarkozy qui avait écrit un livre "pour revenir" avant de prendre la tête de son parti et de participer aux primaires pour l'élection présidentielle, François Hollande a souligné qu'il n'avait "pas le même parcours". "Je n'ai pas cette volonté de devenir dirigeant du parti que j'ai conduit il y a très longtemps, ni de me présenter à des primaires. Cet élément-là ne fait pas partie de mon calendrier", a-t-il assuré.

Vous êtes à nouveau en ligne