François Hollande à la rencontre des ex-Fralib

France 3

Le chef de l'État a voulu visiter l'usine de fabrication de sachets de thés et infusions relancée par les anciens salariés réunis en coopérative.

1336. C'est le nombre de jours qu'a duré le combat des anciens salariés de Fralib pour relancer la production, et c'est le nom symbolique qu'ils ont donné à leur marque de thés et infusions. Réunis en coopérative ouvrière, ils ont tout simplement repris l'usine laissée par le géant Unilever. Une belle histoire que François Hollande a voulu constater ce jeudi 4 mai, lors d'une visite à Gémenos (Bouches-du-Rhône).

Il était venu en 2011

Une visite très politique, comme l'explique Anne Bourse, en direct pour France 3 : "Depuis des semaines, le Président sillonne le terrain et multiplie les visites en entreprise. Mais François Hollande s'était rendu ici en août 2011, alors qu'il était candidat à la primaire, et il a toujours soutenu le combat des salariés". Une façon de montrer qu'il se soucie aussi de la classe ouvrière, peut-être en vue des présidentielles 2017.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne