Fessenheim : fermera, fermera pas ?

FRANCE 2

Ségolène Royale confirme l'arrêt de la centrale de Fessenheim. Le décret permettant sa fermeture est actuellement en rédaction et devrait être signé avant la fin du quinquennat de François Hollande.

La centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) devrait fermer, mais on ignore quand. Pour ses salariés, ce sursis est un soulagement. Jeudi 6 avril, le conseil d'administration d'EDF a refusé de fermer Fessenheim dans les prochains mois, contrairement à la volonté du gouvernement. Mais l'électricien s'est tout de même engagé à fermer la centrale quand l'EPR de Flamanville (Manche) sera mis en service, c'est-à-dire pas avant fin 2018, au mieux.

Pas de quoi satisfaire les antinucléaires

"Il y aura, conformément aux engagements qui ont été pris, un décret avant la fin du quinquennat. Et par conséquent, le processus va se dérouler comme prévu, sans faiblesse et avec beaucoup de détermination", a indiqué Ségolène Royale, ministre de l'Environnement. Pas de quoi satisfaire les antinucléaires, selon qui la centrale doit fermer le plus vite possible. Fessenheim est un dossier politique qui pourrait connaitre de nouveaux rebondissements après l'élection présidentielle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne