DIRECT. Regardez le discours de François Hollande à l’occasion de ses vœux aux armées

Ce direct est terminé.

Le président de la République est en déplacement à Mont-de-Marsan (Landes), vendredi, pour présenter ses vœux aux armées.

François Hollande adresse, vendredi 6 janvier, ses vœux aux forces armées, depuis la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan (Landes), base très engagée dans la guerre contre Daech en Irak et en Syrie, une occasion pour  le chef de l’Etat de saluer l’engagement des militaires, dans un discours que vous pouvez suivre sur franceinfo. 

Ses derniers vœux aux armées. François Hollande devrait  évoquer son bilan de chef de guerre, alors que les armées sont engagées au Mali et au Tchad avec l'opération Serval, en Centrafrique avec l'opération Sangaris, ou encore contre le groupe Etat islamique en Syrie et en Irak où 1 200 soldats français sont actuellement déployés dans le pays, au sein de la coalition internationale.

  20 000 soldats sont mobilisés en opérations extérieures et sur le territoire national. Le général Pierre de Villiers, chef d'état major des armées, avait alerté fin décembre les candidats à la présidentielle en réclamant une augmentation du budget. Vu les menaces et l'instabilité mondiale, la France devrait, selon lui, faire "des efforts supplémentaires dans les prochaines années" et passer de 1,77 à 2% du PIB consacrés à la Défense".

14h35 : Il n'y a pas que cette annonce qui a marqué la visite de François Hollande à Mont-de-Marsan, il y aussi ce moment où il s'est improvisé fauconnier, repéré par un journaliste de LCI.

14h32 : La première pierre du monument en mémoire des soldats morts dans des opérations extérieures, annoncé par François Hollande, sera posée le 23 mars. Il se trouvera au parc André-Citroën, dans le 15e arrondissement de Paris. Plus de précisions dans notre article.

14h00 : Le président de la République s'est également déclaré favorable à ce que la part du budget de l'Etat attribuée à la défense "doit aller vers 2%", contre 1,7% aujourd'hui. Un objectif qu'il faudrait atteindre dans les cinq prochaines années, estime le chef de l'Etat.

13h52 : Un monument aux soldats morts dans les opérations extérieures sera érigé à Paris, annonce François Hollande lors de ses voeux aux armées.

13h35 : "Regardez la différence entre ce qui se passe à Mossoul et ce qui s'est passé à Alep."

Le président de la République affirme que la France prend toutes les précautions pour éviter les victimes civiles dans son action pour aider le régime irakien à reprendre Mossoul. Au sujet du siège d'Alep, en Syrie, il évoque "le déshonneur" de ceux qui confondent les civils et les jihadistes.

13h32 : "Ce sera long, mais la victoire est certaine" : François Hollande affiche sa confiance sur l'issue de la bataille de Mossoul, en Irak. En début de semaine, il avait rendu visite aux troupes françaises sur place.

13h31 : La décision de François Hollande de ne pas se représenter à l'élection présidentielle a fait du bien à sa popularité. Il a gagné 6 points au baromètre de la popularité des personnalités politiques publié par BVA. Le président de la République recueille 24% d'opinions positives, niveau qu'il n'avait plus atteint depuis janvier 2016.

13h25 : "La France ne peut pas vivre recroquevillée. (...) Nous devons d'abord protéger notre territoire, mais nous ne pouvons pas rester indifférents au sort des peuples."

Pour ses vœux aux armées, François Hollande détaille sa vision de l'action à l'étranger de la France, rappelant également que la situation en Afrique de l'Ouest, en Syrie et en Irak concerne également la sécurité de la France.

13h20 : François Hollande a commencé son discours de vœux aux armées. Regardez-le en direct.

12h34 : François Hollande est arrivé sur la base militaire de Mont-de-Marsan, d'où il doit adresser ses vœux aux forces armées. Il est actuellement en train de saluer des militaires en compagnie du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Vous pourrez regarder son discours en direct.

11h18 : François Hollande est en ce moment à Mont-de-Marsan (Landes) pour présenter ses voeux aux forces armées. Son discours est à suivre en direct et en vidéo, ici.

Vous êtes à nouveau en ligne