Dictionnaires : la bataille de la chocolatine

FRANCE 2

Des lycéens de Montauban (Tarn-et-Garonne) ont décidé d'interpeller le président de la République. Ils veulent faire entrer dans tous les dictionnaires le mot "chocolatine".

Dans les boulangeries du Sud-Ouest, il y a parfois des mots qu'il ne faut pas prononcer. C'est ainsi, le pain au chocolat se dit ici chocolatine. Deux mots pour une même viennoiserie, mais chocolatine ne figure pas dans tous les dictionnaires, par exemple, ce Larousse encyclopédique. Ce qui n'est pas du tout du goût de ces lycéens de Montauban (Tarn-et-Garonne), au point d'écrire au président de la République et à l'Académie française afin de réparer l'injustice.

Un mot de la langue française

"S'il n'est pas dans le dictionnaire, c'est que quelque part ce n'est pas un mot de la langue française alors qu'il est couramment utilisé", déplore Emma Feuille, lycéenne de 1ère S à Montauban. Et certains, à l'image de ce lexicologue, leur donnent raison. "La langue française varie d'une région à l'autre et c'est normal que tous ces mots soient dans le dictionnaire, car ils font vraiment partie de la langue française", estime Édouard Trouillet, lexicologue au Petit Robert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne