D'Armel Le Cléac'h à François Pinault : la dernière promotion de la Légion d'honneur du quinquennat de François Hollande

Le skipper Armel Le Cléac\'h, à son arrivée en tête du Vendée Globe aux Sables d\'Olonne, le 19 janvier 2017.
Le skipper Armel Le Cléac'h, à son arrivée en tête du Vendée Globe aux Sables d'Olonne, le 19 janvier 2017. (DAMIEN MEYER / AFP)

Au total, 562 personnes ont été distinguées. Parmi les noms les plus connus, on trouve également l'actrice Audrey Tautou et le réalisateur Arnaud Desplechin.

Cette promotion de Pâques de la Légion d'honneur est la dernière promotion civile du quinquennat de François Hollande. Sur les 562 personnes distinguées (contre 535 lors de la promotion de Pâques de l'an dernier), on compte 453 chevaliers, 83 officiers, 18 commandeurs, six grands officiers et deux grand'croix. L'intégralité de la liste a été publiée au Journal officiel, dimanche 16 avril. En voici un extrait.

Armel Le Cléac'h et Audrey Tautou faits chevaliers

Avec plus de 450 chevaliers issus de la société civile, cette promotion répond à "la vocation d’universalité de la Légion d’honneur", explique la Grande chancellerie. Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, qui a ouvert jeudi le procès en béatification du prêtre Jacques Hamel, égorgé en juillet 2016 par deux jihadistes dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, a été également nommé chevalier. 

Parmi les promus de Pâques, se trouvent aussi les navigateurs Armel Le Cléac'h, vainqueur du Vendée Globe, et Thomas Coville, recordman du tour du monde en solitaire, ainsi que l'ancien vainqueur du Vendée Globe, devenu peintre et écrivain, le skipper Titouan Lamazou.

Le réalisateur français Arnaud Desplechin (Trois souvenirs de ma jeunesse, Un conte de Noël...), dont le dernier film, Les fantômes d'Ismaël, fera l'ouverture du Festival de Cannes, et l'Israélien Amos Gitaï (Free Zone, Kadosh), font partie des élus, tout comme l'actrice Audrey Tautou, l'icône de la Nouvelle Vague Anna Karina et la chanteuse Brigitte Fontaine.

La fille de l'ancien président Jacques Chirac, Claude Chirac, vice-présidente de la Fondation Chirac, la secrétaire confédérale de la CFDT, Patricia Ferrand, vice-présidente de l'Unédic, ou encore Pierre Birambeau, cofondateur du Téléthon, le chef Yves Camdeborde et la designer Matali Crasset reçoivent les insignes de chevalier. Après son frère Stéphane, PDG d'une filiale de Veolia environnement, décoré en juillet 2014, le PDG de Thales, Patrice Caine, a également été promu chevalier.

Agnès Varda et Laurent Fabius promus grands officiers

Proche de François Hollande, le patron du contre-espionnage français (DGSE), Bernard Bajolet, a été élevé au grade de grand officier, tout comme la cinéaste Agnès Varda, "qui a fait débuter Julie Gayet en 1995 dans Les Cent et une nuits de Simon", rappelle le JDD. La résistante Yvette Lundy, déportée en 1944, et qui fêtera ses 100 ans le 22 avril, devient grand officier.

L'ancien ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, nommé l'an dernier à la présidence du Conseil constitutionnel, est élevé au rang d'officier, comme l'agent des stars Dominique Besnehard et le metteur en scène Jean-Michel Ribes, directeur du théâtre du Rond-Point à Paris.

Le PDG du groupe naval DCNS, Hervé Guillou, et Jacques Biot, président de l'Ecole polytechnique font aussi partie de la promotion.

François Pinault distingué de la grand'croix

L'industriel François Pinault, président d'honneur du groupe Kering, 80 ans, a été élevé à la dignité de grand'croix, la plus haute distinction. Ce qui fait un point commun à François Hollande et son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, qui avait déjà décoré le chiraquien, rappelle encore le JDDLe conseiller d'Etat François Bernard a reçu la même distinction.

Vous êtes à nouveau en ligne