Clash Barroso-Hollande

Après avoir été critiqué par Arnaud Montebourg comme étant « le carburant du Front national », le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, avait dénoncé ces propos qu'il qualifiait d'anti-européeens : « Certains souverainistes de gauche ont exactement le même discours que l'extrême droite. » Cette phrase fut à l'origine du clash Barroso-Hollande. Le président français est intervenu pour apaiser les tensions entre la France et les dirigeants de l'Union européenne avant le début du sommet du G8 de Lough Erne.
plus
plus