4 Vérités - Manuel Valls "aurait dû rejoindre plus tôt" le mouvement de Macron, affirme Guedj (PS)

France 2

Jérôme Guedj, député PS, est l'invité des 4 Vérités de France 2 ce mercredi 10 mai.

Manuel Valls "aurait dû rejoindre plus tôt le mouvement En Marche ! d'Emmanuel Macron. Cette clarification aurait pu intervenir plus tôt. Cela nous aurait épargné quelques psychodrames et une campagne présidentielle bien difficile", estime le député PS Jérôme Guedj dans les 4 Vérités ce mercredi matin.

"Je ne minore pas ce départ. C'est le fruit d'une série de débats qui n'ont pas été tranchés par le PS. Je suis attristé pour le message que ça signifie", ajoute l'élu de l'Essonne.

"Le PS est peut-être mort dans sa forme actuelle. Mais les idées de gauche, les valeurs auxquelles nous croyons n'ont pas disparu. Entre Macron et Mélenchon, il n'y a pas rien".

Guedj veut renouveler la direction du PS

Et de préciser : "Il faut sauver le PS parce qu'il y a une histoire, des valeurs, un besoin de gauche dans le pays. Il y a une gauche sociale, écologiste, démocratique, européenne qui doit pouvoir exister dans le débat politique. De quoi a crevé la gauche ? C'est que chacun pensait avoir raison tout seul et refusait de produire le nécessaire compromis pour organiser le rassemblement".

Selon Jérôme Guedj, "Benoît Hamon a été appelé par le peuple de gauche au moment de la primaire. Il doit jouer un rôle éminent dans la reconstruction du PS".

Il est favorable à un changement de premier secrétaire du parti. "On ne peut pas continuer comme ça. Il faut changer les têtes" rue de Solférino et "revenir à des fondamentaux avec beaucoup d'humilité et de détermination".

Enfin, le député "regrette que François Hollande n'ait pas pu créer les conditions pour qu'il puisse être à nouveau candidat en 2017". "Je le salue et lui envoie mes amitiés".

Vous êtes à nouveau en ligne