François Hollande continue de chuter dans les sondages

François Hollande lors d\'une conférence de presse avec la chancelière allemande Angela Merkel, à Stralsund (Allemagne), le 10 mai 2014. 
François Hollande lors d'une conférence de presse avec la chancelière allemande Angela Merkel, à Stralsund (Allemagne), le 10 mai 2014.  (ODD ANDERSEN / AFP)

Le président enregistre son plus bas score avec le baromètre OpinionWay publié dimanche pour Clai-Metronews-LCI. Seuls 18% des sondés sont satisfaits de son action.

Il ne parvient pas à inverser la courbe. François Hollande enregistre une nouvelle baisse de sa cote de popularité, selon le baromètre OpinionWay pour Clai-Metronews-LCI, publié dimanche 11 mai. Seuls 18% des sondés sont satisfaits de l'action du chef de l'Etat, une chute de 5 points par rapport au précédent sondage. C'est son plus bas score, selon ce baromètre, depuis les 22% enregistrés en novembre 2013.

Il déçoit les sympathisants de gauche

A la question "êtes-vous satisfait de l'action de François Hollande comme président de la République ?", 2% des sondés répondent "très satisfaits" et 16% "assez satisfaits". En revanche, 38% des sondés se disent "assez mécontents" et 43% se disent "très mécontents". 1% des personnes interrogées ne se prononcent pas.

François Hollande déçoit visiblement à gauche. Le chef de l'Etat perd cinq points (42%) auprès de ses électeurs du premier tour de l'élection présidentielle de 2012, et sept points auprès des électeurs de la gauche radicale.

Valls perd du terrain

Le Premier ministre totalise 43% de satisfaits, un score en chute de 4 points. Sa cote de mécontentement progresse de 8 points, à 51%, un peu plus d'un mois après sa nomination à Matignon. Dans le même baromètre, l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, enregistrait 23% de satisfaits, peu avant son éviction, au mois de mars.

Tous les responsables politiques testés dans cette étude voient leur cote de satisfaction en baisse, qu'il s'agisse de membres du gouvernement ou de responsables de l'opposition.

 

Sondage réalisé par téléphone du 5 au 7 mai auprès d'un échantillon représentatif de 1 011 personnes âgées de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.

Vous êtes à nouveau en ligne