François Hollande commentera le plan de rigueur lundi soir sur France 2

Le candidat socialiste à l’élection présidentielle sera l’invité du journal de France 2 lundi soir pour commenter le nouveau plan de rigueur qui devrait être dévoilé par le premier ministre François Fillon dans la journée.

Le candidat socialiste à l'élection présidentielle sera l'invité du journal de France 2 lundi soir pour commenter le nouveau plan de rigueur qui devrait être dévoilé par le premier ministre François Fillon dans la journée.

François Hollande, candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle, sera l'invité de France 2 lundi soir. Parmi les sujets qu'il devrait évoquer, le nouveau plan de rigueur du gouvernement, le G20 et la crise européenne.

"Il répondra aux questions de David Pujadas après l'annonce du plan d'économie par François Fillon. Il sera également interrogé sur le G20 et la crise de la dette européenne", indique un communiqué de France 2 dimanche soir.

Le même jour, François Fillon doit tenir un conférence de presse lundi à midi à Matignon au cours de laquelle il annoncera le "Plan d'équilibre des finances publiques". Le soir, il sera l'invité du journal de TF1 pour le commenter.

Pas de seconde journée de solidarité

Dans un entretien accordé à Libération lundi, François Hollande a d'ores et déjà critiqué la politique du gouvernement "faite de bricolages et de rapiéçages" en termes de fiscalité.

"N'oublions pas que, depuis le début du quinquennat de Nicolas Sarkozy, 75 milliards de recettes fiscales ont été perdus, en raison d'allégements en faveur des grandes entreprises et des ménages les plus favorisés. Il eût été légitime de récupérer une partie de ces sommes accordées sans résultat tangible sur l'économie réelle".

Or, poursuit le député de Corrèzes, "plutôt que de s'engager dans cette voie, le gouvernement poursuit une politique faite de bricolages et de rapiéçages avec la création d'un taux intermédiaire de TVA qui n'épargnera pas les classes populaires, ou encore une surtaxe pour les grandes entreprises dont on ne sait si elle sera pérenne ou non".

Ces deux mesures pourraient faire partie du nouveau plan de rigueur que doit annoncer François Fillon lundi à 12h00 à Matignon. Concernant l'hypothèse d'une seconde journée de solidarité, le ministre de l'Economie François Baroin l'a exclue dimanche.

Vous êtes à nouveau en ligne