Projet d'attentat déjoué : "l'élection présidentielle est évidemment une cible"

FRANCE 2

Alors que deux hommes viennent d'être arrêtés à Marseille, suspectés de préparer un attentat, la journaliste Audrey Goutard évoque les risques à l'approche de l'élection présidentielle. 

Deux hommes ont été arrêtés, mardi 18 avril, dans le centre-ville de Marseille. Cinq jours avant le premier tour de l'élection présidentielle, ils sont soupçonnés d'avoir projeté un attentat. Audrey Goutard, spécialiste police-justice de France 2, explique que même si l'enquête en est à ses prémisses, "l'élection présidentielle est évidemment une cible" : dans les ordinateurs des deux personnes interpellées, les policiers ont retrouvé "une une du journal Le Monde avec une photo de François Fillon. "Ça ne veut pas dire qu'il était visé. Néanmoins, c'est un élément d'enquête important", explique-t-elle.

La hantise des autorités

Une menace terroriste à l'approche des élections était redoutée : "Le ministre de l'Intérieur avait annoncé 50 000 renforts pour la période des élections", rappelle Audrey Goutard. Elle rapporte par ailleurs que les services de renseignement reçoivent une dizaine d'alertes par jour : "Parfois farfelues, mais systématiquement vérifiées, car le risque d'attentats est extrêmement fort."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne