Présidentielle : qui peut désormais incarner la droite ?

FRANCE 2

Des mots très forts ont été employés pour commenter la défaite de François Fillon au premier tour de l'élection présidentielle. Mais qui peut désormais prendre le contrôle de la droite pour avancer ? 

Le naufrage, le fiasco, la catastrophe, ce sont les mots qui ont été employés, y compris en coulisses, par tous les leaders des Républicains hier, dimanche 23 avril. "Ils ont précisé que ce n'était pas une surprise puisque je vous rappelle qu'ils avaient essayé, je cite, de 'débrancher' la candidature de François Fillon en se disant qu'ils allaient dans le mur. Là, le mur est arrivé", explique Nathalie Saint-Cricq sur le plateau de France 2.

Une direction collégiale jusqu'aux législatives

Maintenant, exit François Fillon, il y a pas mal de comptes qui se règleront un peu après. "L'objectif, c'est désormais les législatives et pour y aller on ne peut pas se permettre de se diviser encore donc on va essayer de rester grouper. Il y aura la petite musique d'Alain Juppé sur la ligne centriste, une petite musique plus droitière avec Laurent Wauquiez. Mais pour l’instant, on va essayer de créer un collectif pour aller jusqu'aux législatives. Il devrait y avoir une direction collégiale. On verra après au congrès qui leade le parti, mais l'idée c'est le rêve de la législative", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne