Présidentielle : "Fillon n'a pas réussi à profiter du débat pour revenir sur Macron"

France 3

Judith Waintraub, journaliste au Figaro, et Anne Rosencher, journaliste à L'Express, débattent ce mardi 21 mars dans le Grand Soir 3 du débat télévisé entre cinq candidats à la présidentielle.

"On a vu qu'Emmanuel Macron sait très bien porter la contradiction. Il m'a même surprise face à Marine Le Pen. Il est arrivé à la faire taire et la mettre en difficulté", juge Judith Waintraub, journaliste au Figaro, dans le Grand Soir 3.

"J'ai été étonnée de voir à quel point le pré carré de Marine Le Pen restait l'immigration, thème sur lequel elle provoque toujours et engrange des points, d'autant plus que Benoît Hamon, qui lui a répondu, s'est trompé dans les chiffres", commente de son côté Anne Rosencher, journalistes à L'Express.

Hollande soutiendrait Hamon

Un duel au second tour de la présidentielle Le Pen/Macron inéluctable ? Pour Judith Waintraub, "cette campagne est tellement atypique qu'on ne peut pas dire que tout soit fait. Les tendances semblent s'affirmer néanmoins. François Fillon n'a pas profité du débat pour reprendre l'avantage même s'il n'a pas commis d'erreur non plus. Son électorat s'érode".

La nomination au poste de ministre de l'Intérieur de Matthias Fekl, qu'on dit anti-Macron et qui est dans l'équipe de Benoît Hamon chargé de préparer les cent premiers jours du mandat du candidat du PS, est "un signe politique de François Hollande", estiment les deux journalistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne