Présidentielle 2017 : le virage sécuritaire de François Fillon

France 3

François Fillon durcit le ton de sa campagne ce lundi 27 février.

C'est un candidat en apparence sûr de lui, mais avec les traits tirés, qui est arrivé ce matin, lundi 27 février, à Meaux (Seine-et-Marne), sur les terres de son ex-ennemi, Jean-François Copé. François Fillon est venu parler sécurité des Français, un sujet sur lequel le candidat de la droite ne mâche pas ses mots. Hier soir, dans un communiqué, il accusait le gouvernement de laisser s'installer "un climat de quasi-guerre civile".

Armer les policiers municipaux

Aujourd'hui, il réitère et assume ses propos. En visite, au salon de l'Agriculture, Bernard Cazeneuve ironise et accuse François Fillon de chercher à faire diversion, alors qu'il est englué dans les affaires. Malgré ses démêlés avec la justice, François Fillon continue de mener campagne et de dérouler son programme. Il propose d'armer les policiers municipaux dans les villes de plus de 10 000 habitants. Un virage sécuritaire pour tenter de faire barrage à l'extrême droite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne