VIDEO. Les curieux arguments des soutiens de Penelope et François Fillon

FRANCEINFO

Gérard Larcher, Thierry Solère, Valérie Boyer ou Bruno Retailleau ont tous tenté de porter secours à François Fillon après les révélations du "Canard enchaîné".

La défense s'organise après les révélations du Canard enchaîné sur Penelope FillonSelon l'hebdomadaire, l'épouse de François Fillon aurait perçu "500 000 euros brut sur les caisses parlementaires" en huit ans de travail. L'information a rapidement créé des remous. Du côté du clan Fillon, on évoque des "boules puantes" envoyées pour décrédibiliser le candidat de la droite à l'élection présidentielle.

Entre thèses du complot et défense misogyne, François Fillon se serait bien passé de certaines prises de position de la part de ses soutiens. "Un collaborateur parlementaire gagne en moyenne 3 250 euros brut pour les femmes et moins de 3 000 euros pour les hommes. Ça doit être un des rares cas où les femmes sont mieux traitées que les hommes" a par exemple déclaré Gérard Larcher, président du Sénat, sur Europe 1.

Quant à elle, la députée Valérie Boyer en a dit un peu trop. Invitée de l'émission "C à vous" sur France 5, elle a raconté avoir déjà embauché ses enfants. "Pour des activités réalisées", précise-t-elle. "Contrairement à d'autres..." ont rajouté les journalistes sur le plateau.

Vous êtes à nouveau en ligne