Inégalité de salaires : François de Rugy épinglé par les réseaux sociaux

France 3

François de Rugy s'est pris les pieds dans le tapis en publiant sur les réseaux sociaux les fiches de paie de ses attachés parlementaires. Un détail a choqué les internautes ce mardi 31 janvier.

Lundi soir, François de Rugy, candidat écologiste à la primaire de la gauche, a publié sur les réseaux sociaux les feuilles de paie de ses assistants parlementaires. Objectif : montrer leur niveau de salaire. Opération parasitée : si les sommes n'ont rien à voir avec les montants dont on parle dans l'affaire Penelope Fillon, il y a un problème qui n'a pas échappé aux internautes. L'assistant du député écologiste touche 2 434 euros pour 121 heures de travail et l'assistante 2 289,42 euros pour 151 heures.

"Injuste, mais transparent"

Plus petit salaire et pourtant plus d'heures de travail pour l'assistante. Réaction sur Twitter : "Honte ! Voulant surfer sur l'affaire Fillon, François de Rugy se fait épingler". Explication de l'homme politique : l'assistante gère l'agenda, l'assistant le travail sur les lois. Certains le défendent : "François de Rugy est peut-être maladroit et injuste, mais il est transparent". Finalement, François de Rugy a supprimé son tweet et n'a plus rien publié.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne