Affaire Fillon : quels sont les faits ?

France 2

L'affaire avait éclaté en pleine campagne présidentielle en 2017 et avait fait chuter un de ses favoris : François Fillon. L'ancien candidat, son épouse Pénélope, et son suppléant comparaissaient lundi 24 février devant le tribunal correctionnel de Paris.

Les époux Fillon sont impassibles, lundi 24 février. Le couple a soigneusement préparé sa première journée d'audience dans l'affaire des soupçons des emplois fictifs. À cause de la grève des avocats, le procès est reporté, et ne commencera vraiment que mercredi. François Fillon a jusqu'au 11 mars pour prouver qu'il a été un employeur respectueux de la loi, et sa femme Pénélope une salariée qui a réellement travaillé. Un procès qui a lieu trois ans après le début de l'affaire Fillon, en pleine campagne présidentielle.

"Un rôle social"

François Fillon est accusé de détournements de fonds publics. Il aurait rémunéré Pénélope au titre de collaboratrice de député pour des prestations fictives ou surévaluées pour un montant de 408 400 euros sur cinq ans. Selon les juges d'instruction, "elle ne participait en rien d'une activité de collaborateur parlementaire salarié, mais plutôt d'un rôle social joué de manière assez traditionnelle par les conjoints d'hommes ou de femmes politiques". Des accusations fausses selon l'ancien Premier ministre qui espère la relaxe sur toutes les accusations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne