Duel de la primaire à droite : ce qu'en pensent les militants

France 2

Face à un duel entre Alain Juppé et François Fillon qui prend une tournure particulièrement violente et inattendue, comment réagissent les militants ?

Deux meetings, deux candidats et tout autour, des militants. A Lyon (Rhône), certains se disent choqués par cette guerre de l'entre-deux tours : "je m'insurge contre ces attaques violentes qui n'ont pas de raison d'être", explique une militante de François Fillon. À Lyon, ville du meeting de François Fillon, certains thèmes font mouche. À Toulouse (Haute-Garonne), autour d'Alain Juppé, les militants, eux, cautionnent la stratégie offensive du chef. "Dénoncer ce qui peut être problématique dans le programme des autres, ça fait partie du jeu il n'y a pas de problèmes avec ça", avoue un militant d'Alain Juppé. 

Les militants devront s'entendre après le second tour

Dans la salle, Alain Juppé reste l'homme du rassemblement, ce qui n'est pas le cas de son adversaire : "c'est maintenant que l'on s'aperçoit que le projet de Fillon est vraiment une catastrophe, c'est du sarkozysme", explique un autre militant d'Alain Juppé. Les coups sont lâchés mais les militants sont conscients qu'il faudra s'entendre in fine, après le second tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne