VIDEO. "J'ai offert au pouvoir le moyen de m'éliminer", regrette François Fillon

BFMTV

Sur BFMTV, lundi, le candidat des Républicains a accusé les autorités de l'avoir mis en examen dans le but de le faire tomber.

François Fillon regrette-t-il d'avoir promis de retirer sa candidature en cas de mise en examen ? Oui, mais pas pour la raison que vous croyez. "J'ai commis une erreur, d'une certaine façon, en disant ça, parce que j'ai offert au pouvoir le moyen de m'éliminer de la compétition présidentielle, a-t-il affirmé, lundi 3 avril, sur BFMTV. Il suffisait de me mettre en examen."

Se disant "victime d'une manipulation" visant à "éliminer le seul candidat qui porte les valeurs de la droite et du centre", le candidat des Républicains estime "qu'il n'est pas possible que cette affaire n'ait pas été suivie avec la plus grande attention par les plus hautes autorités""Je n'ai pas de preuve", reconnaît-il.

"Le dossier est vide"

François Fillon se dit persuadé que "le dossier est vide". "Si j'avais le moindre doute sur ma culpabilité, je ne serais pas candidat à l'élection présidentielle", assure-t-il.