Soupçons d'emploi fictif : les époux Fillon renvoyés devant le tribunal correctionnel

FRANCE 2

François Fillon et son épouse sont renvoyés devant le tribunal correctionnel dans l'affaire des emplois présumés fictifs. Ils pourraient être jugés avant la fin de l'année.

C'est une ordonnance de 150 pages qui démonte point par point les arguments des époux Fillon. Les juges d'instruction du pôle financier estiment que rien ne démontre que la femme de l'ancien ministre exerçait un travail d'assistante parlementaire. Les avocats des mis en cause avancent de leur côté que Penelope Fillon tenait une permanence depuis son domicile dans la Sarthe.

1 million d'euros détournés selon les juges

Pour les juges, c'est un scénario invraisemblable, "ils estiment à plus d'1 million d'euros le montant du détournement de fonds concernant les différents emplois de madame Fillon", rapporte le journaliste Jean-Baptiste Marteau depuis le palais de justice de Paris. Le couple ainsi que l'ancien député suppléant de François Fillon, Marc Joulaud, sont renvoyés devant le tribunal correctionnel. Le procès pourrait se tenir avant la fin de l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne